La Résistible Ascension d'Arturo Ui

de Bertolt Brecht
Mise en scène Katharina Thalbach

Nouvelle production Nouvelle production
Du 1er avril 2017 au 30 juin 2017
Durée : 2h10 sans entracte
Richelieu

Brecht est en exil aux États-Unis lorsqu’il finalise en 1941 cette pièce où, comme le relève Bernard Dort, la distanciation est plus que jamais une « entreprise de déconditionnement et de destruction des idéologies ». Le dramaturge allemand vise à démonter les mécanismes de l’ascension d’Hitler au pouvoir en les transposant dans le Chicago des années 1930 avec le trust du chou-fleur en crise. D’Hitler à Al Capone, du nazisme à la pègre, les procédés sont les mêmes : intimidation, chantage, détournement d’argent, menace, meurtre, jusqu’au cours grotesque de diction, chaplinesque, pour mieux haranguer les foules. « Le ventre est encore fécond... » prévient Brecht. Après le soixantième anniversaire de sa mort en 2016, Arturo Ui traverse l’Histoire et parle toujours au présent.
C’est à une figure historique du Berliner Ensemble qu’est confiée l’entrée au Répertoire de La Résistible Ascension d’Arturo Ui. Katharina Thalbach, fille de Benno Besson et de Sabine Thalbach – actrice chez Brecht –, a grandi après la mort de sa mère sous la protection de la troupe, particulièrement d’Helene Weigel, veuve de l’auteur qui lui succéda à la direction du Berliner. Metteure en scène de théâtre et d’opéra reconnue, c’est hors de tout dogmatisme et dans la grande tradition de ces histrions inspirés qu’elle saura partager le souffle épique de cette « farce politique ».


Distribution

Comédiens de l'Académie :

Marchande de légumes : Marina Cappe
l'Avocat de la défense et Marchand de légumes : Tristan Cottin
Marchande de légumes : Ji Su Jeong
Marchande de légumes : Amaranta Kun
Ted Ragg et Marchand de légumes : Pierre Ostoya Magnin
Marchand de légumes : Axel Mandron

Équipe artistique :
Traduction : Hélène Mauler et René Zahnd
Mise en scène : Katharina Thalbach
Scénographie et costumes : Ezio Toffolutti
Lumières : François Thouret
Travail chorégraphique : Glysleïn Lefever
Son : Jean-Luc Ristord
Arrangements musicaux : Vincent Leterme
Collaboration artistique : Léonidas Strapatsakis
Assistanat à la mise en scène : Ruth Orthmann


Téléchargements

Téléchargement du dossier de presse Téléchargement du programme